Skip to content

SUR « L’EFFET HAMILTON »

23 juillet 2017

On a déjà évoqué dans un article passé une « blague » très douteuse, ou une désinformation volontaire concernant David Hamilton, quand on prétend que le photographe aurait employé de la vaseline sur l’objectif de son appareil.

Il est triste de voir que même des sites Internet que l’on peut juger sérieux colportent encore cette légende.

Ainsi en est-il du site du magasin Ludwig Beck de la Marienplatz à Munich, enseigne dévolue aux femmes.

On peut y lire quelques phrases de Toni Feldmeier, l’un des membres de la famille qui a repris ce célèbre magasin en 1938 : « Il soufflait juste sur la lentille », affirme Feldmeier, qui aurait souvent accompagné Hamilton lors de séances de pose « ou il barbouillait l’objectif de vaseline. »


©David Hamilton für Ludwig Beck

Pourtant, David Hamilton a démenti cette histoire de vaseline. L’usage de la buée de son haleine est par contre un fait avéré puisqu’on peut en tout cas le voir, sur des documents vidéo, agir ainsi juste avant de prendre des photos. Souffle apparemment bref et léger.

Publicités

From → divers

Commentaires fermés