Skip to content

CHIFFRES PROMETTEURS

15 juillet 2017

Selon le ministère de l’Intérieur ce sont 897 voitures qui ont été incendiées « au cours des célébrations des 13 et 14 juillet ». Chiffre officiel, on précise, bien évidemment invérifiable et peut-être pas très fiable.

897 contre 855 en 2016. Alors même que les mesures de surveillance policière avaient été renforcées. Ce qui en langue de bois officielle se dit :

«La très importante mobilisation des forces de l’ordre, auxquelles Gérard Collomb souhaite rendre un hommage appuyé, a permis de limiter sensiblement le nombre d’incidents et notamment de rixes sur la voie publique commises en marge des festivités du 14 juillet».

Ben, mon colon !

On rappelle que ceci arrive sous l’état d’urgence (qui pourrait devenir permanent, sous une autre forme « constitutionnelle » dès l’automne, et sans qu’on nous demande notre avis comme d’habitude) avec plan Vigipirate et Opération Sentinelle.

Et alors même que la grogne larvée de la haute hiérarchie militaire (qui date de l’intervention militaire au Mali), jusqu’ici plus ou moins cachée ou minimisée, devient patente et largement publique.

Français encore un effort,

Qu’essence impure abreuve nos sillons !

Publicités

From → divers

Commentaires fermés