Skip to content
Tags

JUGE LAMBERT — PS

12 juillet 2017

Notes rapides et en désordre.

C’est une voisine, je ne sais dans quelle circonstance, qui aurait donné l’alerte, à 19h11 hier mardi. En arrivant sur place, les secours n’ont pu que constater le décès.

Le foulard pourrait être une cravate.

Peu après que Jean-Michel Lambert a été dessaisi de l’affaire, il a sorti un livre Le Petit Juge, livre qui fut également décrié pour trop en dire, moins sur l’affaire qu’autour de l’affaire.

Il se disait persuadé que son suspect Laroche (qui fut remis en liberté et fut tué un peu plus tard par Villemin qui l’avait pourtant annoncé haut et fort au préalable) était innocent.

À cette époque il rencontra à Apostrophes la crétine Marguerite Duras qui se persuada, elle, que c’était la mère de Grégory la coupable et en fit tout un roman, avant que cette dernière ne se retrouve en prison… puis remise en liberté, elle aussi. (À propos de roman, le juge Lambert est l’auteur également de plusieurs romans policiers.)

Finalement troisième victime de l’Affaire Grégory, Lambert a déclaré il y a peu d’années, suite à la sortie d’un livre qu’il avait publié (De combien d’injustices suis-je coupable ?) qu’il en avait gardé un sentiment de culpabilité.

Des extraits des carnets intimes du juge Simon aujourd’hui décédé (juge qui lui a succédé en 1987 sur l’enquête) ont été dévoilés ce mardi même 11 juillet sur BFMTV. Juge qui remettait en cause toute l’instruction du jeune magistrat alors en poste à Épinal (Vosges) sur l’affaire Villemin.

Est-ce suffisant pour un suicide ? alors même que Lambert a toujours su ce que ses pairs pensaient de lui.

À lire sur le sujet : sur le blog de Régis de Castelnau, avocat :

https://www.causeur.fr/affaire-gregory-justice-villemin-jacob-145081

Publicités

From → divers

Commentaires fermés