Skip to content

LE BOUFFE ET SA POUFFE

25 mars 2017

Quand on est un salaud et un médiocre, c’est dans tous les domaines. Et encore une fois, qui se ressemble, s’assemble.

La vidéo qui suit présente :

– Dans un premier temps, un extrait d’une récente émission du hardi çon expliquant à la plèbe dont nous sommes qui serait ou pas de la « fachosphère » sur Internet, nouveau mot à la mode. On y remarque la présence de l’UPR ! L’Union Populaire Républicaine dont le président et fondateur est François Asselineau ;

– Dans un second temps, un extrait d’une vidéo de l’UPR ;

– Dans un troisième temps, un entretien entre Audrey Crespo-Mara, présente poule du vieux beau et caractériel hardi çon, et Asselineau sur LCI (filiale de TF1) ;

Jusqu’à présent, François Asselineau était totalement ostracisé, négligé, mis au ban des « grands media ». Maintenant, bien obligée de le recevoir au moins un peu, l’insignifiante Crespo-Mara va déclarer : « vous êtes le candidat à la présidentielle auquel on ne s’attendait pas ». Je traduis : « tu es le candidat plus ou moins « nauséabond » et écouté par la valetaille que l’on connaît parfaitement, dont on ne voulait surtout pas parler, pour qui on a tout fait pour qu’il ne recueille pas ses 500 signatures, et puisque tu es là, j’ai décidé de t’emmerder ». Nous saoulant avec ses obsessions « anti-complotistes » (du même niveau que les habituelles obsessions « antiracistes », « anti antisémites » ou « antifascistes ») ; donc faisant tout pour qu’il n’évoque pas les points essentiels de son programme.

On peut s’arrêter là, à 3 minutes 10. Dans un quatrième temps, le hardi çon raconte un bout de sa vie de merde dans son « appartement de cocotte » (sic) et sa découverte de la perle rare Crespo-Mara…

https://www.youtube.com/watch?v=t2s0eeg3Qs4

Publicités

From → divers

Les commentaires sont fermés.