Skip to content

SUR LE BLOG EN DÉFENSE DE DAVID HAMILTON — le 15 mars

15 mars 2017

https://defensededavidhamiltonblog.wordpress.com/2017/03/15/quattend-la-france-pour-imprimer-un-timbre-a-leffigie-de-david-hamilton/

***

Qu’attend la France pour imprimer un timbre à l’effigie de David Hamilton?

 

Curieux monde moderne

David Hamilton a fait des photos en utilisant « l’effet Hamilton », son « flou hamiltonien » (mais tellement de lieux communs ont été tellement martelés à l’opinion publique que la plupart des gens pensent qu’il ne faisait que des photos utilisant cet effet, et c’est totalement faux: il existe chez David Hamilton, comme chez d’autres génies comme Picasso ou Arno Breker, des « périodes » et en maintes périodes, il n’utilisait aucunement le flou)…

Curieux monde moderne où, si l’on a quelques avancées aujourd’hui dans le domaine social ou moral, on le doit sans doute en partie à David Hamilton, symbole de la liberté des années 1970, ou si l’on préfère du peu de liberté qu’il restait encore (par rapport à aujourd’hui…)  dans les années 1970 . Curieux monde moderne, où personne ou presque ne prend sa défense. Il n’était pourtant certes pas « homophobe », si l’on veut bien regarder « Bilitis »: David Hamilton fut un grand peintre des amours homosexuelles lesbiennes, comme l’avait été déjà Pierre Louÿs.

Nu masculin de David Hamilton

David Hamilton a fait des photos de filles et des photos de garçons (mais tellement de lieux communs ont été tellement martelés à l’opinion publique que la plupart des gens pensent qu’il ne faisait que des photos de filles)…

Demi-nu féminin de David Hamilton

David Hamilton a réalisé des campagnes publicitaires innombrables  (celle de Morgan ne me plaît pas, personnellement; mais tellement de lieux communs ont été tellement martelés à l’opinion publique que la plupart des gens pensent qu’il ne faisait que des photos de filles)…

En d’autres termes, David Hamilton était publié par un nombre considérables de revues (que l’on songe à « Photo »…), dans tous les journaux (combien d’articles dans Paris Match!), sur tous les murs, à travers une infinité de campagnes publicitaires (Morgan, Nina Ricci…)

http://placedelacomedie.com/2014/12/08/comment-morgan-va-t-elle-pouvoir-continuer-retourner-les-coeurs/

D’où ma question. Balthus, par exemple, a été l’objet de timbres.

Seins nus et jambes écartées, la modèle de Balthus pour ce tableau  (reproduit sur un timbre français d’il y a moins de quarante ans, un timbre largement diffusé, un timbre largement publicisé par le Ministère français des Postes) était-elle majeure? Est-ce que des critiques d’art le savent…?

Si elle était mineure, ne le dites pas à quelque journaleux censeur, il pourrait insulter Balthus à titre posthume sur les petits plateaux de leur minuscule téloche.

N’en déplaise aux crétins et aux mal informés:

  • non, David Hamilton ne faisait pas que des photos de filles;

  • non, David Hamilton n’employait pas systématiquement son « effet Hamilton »;

  • non, David Hamilton n’était pas un artiste « confidentiel »;

  • oui, il existait (encore il y a moins de quarante ans) des périodes en France où il y avait des timbres pour rendre hommage à Balthus (voir document suivant);

  • hélas, dans une époque où la France a le non-choix entre Fillon-Mélenchon-Macron-Hamon-et-Le-Pen, il n’y avait évidemment plus de place en France pour David Hamilton.

Publicités

From → divers

Commentaires fermés