Skip to content

NÉCROPHILIE

26 janvier 2017

Quand la Mante Infamante

Se lamente,

Sort la meute rampante

Des soupentes.

*

Et ce chœur des bramants

Et blâmants diffamant,

Est à l’heure, ô malheur !

De la Mort en pâleur.

*

Car la Mante Infamante,

Seule amante

Du Vrai et du Sacré,

Appelle à massacrer.

*

Les sans-coeur, les bêlants

S’en allant, bras ballants,

Amuïs dans la nuit

Du néant sans ennui.

*

Reste alors, s’enflammant

Sans retard,

D’homme mort « lâchement« ,

L’avatar.

Publicités

From → divers

Commentaires fermés