Skip to content

DAVID HAMILTON EN CHANSONS (SUITE ENCORE)

3 janvier 2017

J’ai écrit hier que je n’avais pas les paroles de la chanson (assez hamiltonienne) de Kernoa : De David Hamiton, depuis elle a été retrouvée, chantée sur un site de chansons peu courantes qui a un énorme défaut. Oui, il est vraiment dommage que ceux qui tiennent ce site (et qui par ailleurs se disent mélomanes) éprouvent le besoin de gâcher l’écoute des chansons en éructant un « bide et musique » laid et ridicule, comme à la pire des radios, à chaque début et chaque fin de chaque chanson, comme s’ils n’en étaient pas les heureux dépositaires, mais les propriétaires abusifs ; quel respect pour ces chansons rares et très généralement inconnues. D’ailleurs, si elles étaient librement « recopiables », ça serait plus intelligent et ça permettrait aux chansons et chanteurs d’être plus largement connus. On me dit que « Bide et Musique » (au jeu de mot douteux) est une « radio associative » : eh bien, on ne dirait pas ! Mais il y a sans doute du « pognon » à gagner avec de la « pub ».

http://www.bide-et-musique.com/song/14561.html

paroles : J.P. Kernoa ; musique : Y. Gilbert

Tes grands yeux sont à la pluie
Quand ton cœur est à l’automne
Comm’ dans les photographies
De David Hamilton

Une brume indéfinie
A effacé les étoiles
Un des tes seins par défi
Sort de ton corsage pâle

Tes grands yeux sont à la pluie
Quand ton cœur est à l’automne
Comm’ dans les photographies
De David Hamilton

La brume s’est répandue
Dans une abstraite équivoque
Tu regard’s une revue
Qui parle d’une autre époque

La maison semble endormie
Sous un lourd manteau de neige
Sur la table je t’écris
Dans une lumière beige

Le feu dans la cheminée
N’est qu’un rêve qui s’épuise
Et cette fin de journée
Je l’imagine à ma guise

Mais mon cœur est à la pluie
Et ma plume est à l’automne
Comm’ dans les photographies
De David Hamilton

Publicités

From → divers

Les commentaires sont fermés.