Skip to content

Est-on CERTAIN que David Hamilton n’a pas été assassiné? Publié le 14 décembre 2016 par defensededavidhamilton

14 décembre 2016

https://defensededavidhamiltonblog.wordpress.com/2016/12/14/est-on-certain-que-david-hamilton-na-pas-ete-assassine/

 

Tout un chacun devrait commencer par lire ce qui suit.

« Dans 30% de tous les cas de décès en moyenne, il apparaît après autopsie que la cause clinique de la mort est incorrecte. Ceci a un impact sur les statistiques, sur l’évaluation de l’importance de certaines maladies (et de la politique de santé qui s’y rattache) et sur l’acquisition de connaissances exactes concernant certaines maladies (ou leur évolution). Mais ce qui est pire encore, c’est le fait d’ignorer la nature exacte des décès ».

« Lors d’un étouffement avec un sac en plastique (‘plastic bag suffocation’), on ne peut pas toujours être certain que la personne n’a pas été préalablement endormie (p.ex. avec des benzodiazépines ou des calmants) pour permettre au meurtrier d’enfiler le sac sur la tête ».

A LIRE EN ENTIER !

C’est extrait, non pas de la presse pipole, mais de :

https://www.uzleuven.be/fr/cas-de-décès-inhabituel

*

Un homme a tué sa mère avec un sac de plastique autour de la tête:

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/neuf-ans-de-prison-pour-le-meurtre-de-sa-mere-1422921600

Quatre soldats français ont tué un Ivoirien avec un sac de plastique:

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/11/27/quatre-ex-militaires-francais-juges-pour-le-meurtre-d-un-ivoirien_1796246_3212.html

La mort d’une femme noire suscite des douteshttp://www.bfmtv.com/international/etats-unis-la-mort-d-une-femme-noire-en-prison-eveille-les-soupconsbr-903122.html

Une femme tuée avec un sac de plastique:

http://la1ere.francetvinfo.fr/2015/01/22/juge-pour-le-meurtre-d-une-guadeloupeenne-l-accuse-nie-les-faits-aux-assises-de-bobigny-223837.html

*

NOVEMBRE 2016, en France, une femme est découverte avec un sac de plastique sur la tête, la presse écrit: « Les deux hypothèses du meurtre et du suicide restent ouvertes, selon une source proche de l’enquête, interrogée par le quotidien régional ».

http://www.20minutes.fr/marseille/1959927-20161111-toulon-femme-decouverte-morte-sac-plastique-tete-soupconne

NOVEMBRE 2016, en France: David Hamilton s’est-il suicidé? C’est ce que semble conclure l’enquête. Ce « suicide » est même un « aveu », selon Mme Flament.

Visiblement, personne dans la presse n’a dit, pensé ou voulu penser que, pour David Hamilton, « les deux hypothèses du meurtre et du suicide » existaient.

*

En 2014, à Paris, « un homme âgé de 70 ans a été découvert sans vie dans sa voiture ce lundi matin selon Le Parisien. L’homme portait un sac plastique sur le visage. Le véhicule, stationné rue du Grenier-St-Lazare, à Paris, dans le IIIème arrondissement, a été repéré par les policiers pour qui toutes les hypothèses sont envisagées, dont celle du suicide ».

http://www.ladepeche.fr/article/2014/11/17/1993028-paris-homme-retrouve-mort-voiture-sac-plastique-tete.html

*

Résumons.

Il existe des dizaines, des centaines, des milliers de cas de meurtres par « sac en plastique ».

Dont un certain nombre déguisés en « suicide ».

Tout journaliste, tout policier, tout médecin le sait, ou devrait le savoir.

CITATION.

« Il règne donc dans le monde de la médecine légale une sérieuse inquiétude quant à la qualité de l’examen de la personne décédée. On doit apprendre à examiner la mort et le médecin ayant reçu une formation médico-légale a recours, pour cela, à un examen externe approfondi de la dépouille. Toutefois, avant qu’un médecin légal puisse intervenir, il faut que le médecin qui constate le décès reconnaisse au préalable qu’il s’agit bien d’un décès nécessitant des examens complémentaires et adopte à cet égard une attitude correcte et respectueuse par rapport à la scène du crime. Un esprit critique, y compris de la part du substitut de service et de la police, cela signifie avant tout que l’on ose mettre en question la nature du décès. Les apparences sont parfois trompeuses ».

Lire tout ici: https://www.uzleuven.be/fr/cas-de-décès-inhabituel

*

Qu’est-ce qui permet de dire que David Hamilton n’a pas été tué?

  • Un mois avant, il disait craindre pour sa vie.

  • La haine déferlait contre lui sur les réseaux « sociaux ».

  • Deux ou trois jours avant son suicide (présumé), suite aux accusations de viol (présumé) dont il était l’objet, il voulait porter plainte.

  • On ne sait par qui il a été retrouvé, certaines versions journalistiques parlent d’un « voisin policier », d’autres d’une « femme de ménage », toutes concordent sur la « porte ouverte ». Se suicide-t-on avec la porte ouverte?

  • Selon certaines versions journalistiques, il a été retrouvé « mort », selon d’autres « inanimé », selon d’autres « sans vie ». Il semble quand même que l’on ait tenté un massage cardiaque.  Qui l’a tenté? Un médecin? Des pompiers?  Si on se mettait d’accord?

  • A 18 ou 19 heures, David Hamilton aurait reçu, toujours selon la presse, la visite d’un de ses collaborateurs. De qui s’agit-il? Cette personne a-t-elle été entendue par la police?

 

 

 

Publicités

From → divers

Les commentaires sont fermés.