Skip to content

Petit ajout à l’article d’hier

6 avril 2016

J’ai oublié de préciser :

1/ que selon la nouvelle logique sexiste il conviendrait d’écrire non pas « le beurre » mais « le beurr », sans « e » mais cependant avec deux « r » afin de le différencier du beur, le mâle de la beurette (à ne pas confondre avec la burette). Personne que l’on devrait d’ailleurs nommer, dans le même « esprit » : la beure (qui n’est pas labeur) ; « beurette » étant le féminin de « beuret » ;

2/ que ceux qui utilisent encore des mots comme « directrice, électrice, motrice », « chanteuse, pisseuse, ponceuse », ou plus rare « doctoresse » ne sont rien de moins que des désuets, des ringards, des réactionnaires. Tous ennemis du « vrai progrès ».

Le féminin de : directeur, électeur, moteur, chanteur, pisseur, ponceur, docteur (en médecine) sont dorénavant : directeure, électeure, moteure, chanteure, pisseure, ponceure, docteure (en médecine et en tout)…

Seuls les attardés l’ignorent !

Comme ils ignorent que l’aspirateure est la femelle de l’aspirateur.

Publicités

From → divers

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s