Skip to content

Mise au… point!

3 mars 2016

Dans « Le Point », aujourd’hui, on lit:

« Bref, à moins qu’un courant complotiste n’existe sous la Coupole, Arnaud-Aaron Upinsky devrait repartir sans avoir convaincu le moindre académicien. Déçu, il pourra toujours se consoler autour d’un verre en compagnie d’Olivier Mathieu, un écrivain belge tendance négationniste, lui aussi candidat ».

Le journaliste du « Point » se trompe, car à notre avis, Arnaud-Aaron Upinsky pourrait fort bien recevoir une voix. Autre problème, et autre erreur du « Point »,  Olivier Mathieu n’est pas « belge », il a la nationalité française depuis 1974.

« Le Point » poursuit: 

« Un peu plus malin que son rival conspirationniste, ce militant d’extrême droite s’est présenté sous trois identités distinctes à l’Académie française. Devenu Robert Pioche, il a réussi à décrocher une voix face à Valéry Giscard d’Estaing, le 11 décembre 2003. Au printemps 2014, il a opté pour un alias légèrement différent : Robert Spitzhacke (Robert Pioche dans la langue de Goethe). Sans obtenir cette fois la moindre voix ».

Dire qu’Olivier Mathieu est « un peu plus malin » qu’Arnaud-Aaaron Upinsky ne va pas faire plaisir à ce dernier. Ça alors, voilà que les journalistes se permettent maintenant de juger de l’intelligence des candidats?… Gros problème, surtout, dire qu’Olivier Mathieu serait « d’extrême droite » démontre que le journaliste n’a pas lu les  livres d’Olivier Mathieu car Olivier Mathieu a TOUJOURS éreinté l’extrême droite dans ses livres…

Lisez ceci pour voir comment Olivier Mathieu serait « d’extrême droite »:

https://lequichotte.wordpress.com/2016/01/08/lettre-ouverte-a-alain-finkielkraut-par-robert-spitzhacke/

Enfin, Olivier Mathieu n’a pas choisi de s’appeler « Robert Pioche » en 1993 puisque c’est son pseudonyme littéraire, attesté dès… 1971 dans le roman que lui a consacré sa grand-mère, l’écrivain communiste Marie de Vivier, « Cent pages d’amour, lettre à un petit garçon » (roman disponible en ligne, en 2016 et depuis les environs de l’année 2007, sur le site du jeune écrivain suisse Daniel Fattore).

Que d’erreurs dans l’article du « Point » !

 

Publicités

From → divers

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s