Skip to content

PRATIQUES MÉDIATIQUES SUITE

2 mars 2016

Comme vient de l’écrire le poète affirmationniste Didier Jacob : « Je suis militant actif de la cause poétique et de la condition de la poésie et des poètes. On étudie certes encore la poésie dans les écoles, les collèges, les lycées et les universités, mais à mesure que l’adulte pris par des préoccupations familiales, sociales et professionnelles se sent attiré par les divertissements populaires, son goût ou son intérêt s’en éloigne. Je n’ai pas ici à faire le procès de la Société de Consommation et du Spectacle. N’est pas Marx ou Debord qui veut !»

Publicités

From → divers

Commentaires fermés