Skip to content

Appel d’Olivier Mathieu pour que se présente à l’Académie française un jeune homme d’origine maghrébine, ou une jeune fille palestinienne.

24 février 2016

 Pauvre, pauvre, pauvre France !

1
Valentin Ogier, qui a quinze ans mais « n’aime pas courir après un ballon » (Pasolini, lui, adorait ça, mais pour Ogier… Pasolini, s’il en a entendu parler, doit être un « sale communiste »), il n’a jamais rien publié, son idole est… Alain Peyrefitte, il a envoyé une lettre de candidature à l’Académie française qui contient dix fautes de français.
C’est drôle à en pleurer…
Récompense presque logique, il est invité à la télé. Remarquez, il a compris dans quel sens souffle le vent, il est de « droite » et aime Finkielkraut et Zemmour…

2

Alors moi, Olivier Mathieu, je suggère que lors de la prochaine élection académique, un jeune des banlieues se présente. Oui, un jeune des « cités ».
Oui, un jeune « beur », une jeune « beurette » de quatorze ou de quinze ans. Tiens, oui, une jeune fille palestinienne, par exemple.
Je suis prêt à l’aider, et mon éditeur Jean-Pierre Fleury aussi.
Je suis curieux de voir si une jeune fille palestinienne de quinze ans serait invitée à la télé et si on lui ferait la pub dont bénéficie le jeune Ogier, qui a pour idole feu Peyrefitte, et MM. Sarközy et Zemmour et Finkielkraut, et qui étudie l’hébreu, et qui n’aime pas courir après un ballon (moi, courir après un ballon, j’adorais ça).

3

En attendant, mon livre sur « Alain Finkielkraut, l’immortel » arrive.
Olivier Mathieu.

Publicités

From → divers

Les commentaires sont fermés.