Skip to content

WIKI SUR OLIVIER MATHIEU, ENCORE ET TOUJOURS…

19 février 2016

1.
Les rédacteurs de l’article sur Olivier Mathieu citent son pseudonyme d’Ange Lepaige… Ils commencent même l’article, pour ainsi dire, par là… mais sans indiquer où il l’a employé…

On va les aider. Il leur suffirait de lire  ( http://www.fattore.com/GozziPresentation.htm ) :

« On lira ici Carlo Gozzi, le Vendéen de Venise, un roman historique qu’Ange Lepaige a publié, sous forme de feuilleton, dans le journal provincial français L’Echo d’Ancenis, organe de presse fondé en 1839. Signalons aussi que L’Echo d’Ancenis a publié (numéro 8373, 13 avril 2006, page 2), un article consacré à l’hommage rendu par Ange Lepaige, à Venise, le 4 avril 2006, le jour du bicentenaire de la mort de Carlo Gozzi. Le premier épisode de ce roman a fait son apparition dans L’Echo d’Ancenis numéro 8344 du jeudi 22 septembre 2005 ; le soixante-cinquième et dernier épisode est paru dans le même journal (numéro 8409,  jeudi 28 décembre 2006). Pendant de longs mois, globalement de 2005 à 2007, ce même roman a été disponible sur le site Internet du journal L’Echo d’Ancenis, où il a reçu un nombre important de « visites » d’internautes. »

2.
Il manque presque toute la bibliographie des années 1978 à 1984…
http://www.fattore.com/BibliographieOlivierMathieu.htm

3.
Un certain nombre des œuvres d’Olivier Mathieu sont désormais (pas encore complètement correctement…) indiquées.
Il manque enfin tous les textes – une multitude de textes – publiés sur le site du jeune écrivain suisse Daniel Fattore, qui se trouvent ici (« Le Sacrifice » qui est un texte fondamental, « La chambre », « CL », « Un mari de merde », tous textes qui se trouvent en ligne) :
http://www.fattore.com/NouvellesLitteraires.htm

4.
Les rédacteurs de l’article assurent qu’un journal catho intégriste a annoncé la fausse nouvelle de la mort d’Olivier Mathieu en 2006, mais sans indiquer ni la source de l’information (c’était « Rivarol »), ni les excuses publiées par « Rivarol », ni les pseudo-historiens, les historiens amateurs et autres charlots d’extrême droite qui ont recopié la fausse nouvelle sans recouper le moins du monde l’information…

5.
Les rédacteurs pensent évoquer les convictions religieuses d’Olivier Mathieu, mais… sans indiquer son excommunication par débaptisation ! Un détail inutile à leurs yeux ? Débaptisation dont mon blog a pourtant parlé (je possède même la lettre originale de l’évêché confirmant l’excommunication).

6.
D’autres événements biographiques ne semblent nullement intéresser les « rédacteurs » de cet article, par exemple son mariage avec une enseignante de l’Université de Lyon entre 2004 et 2014 environ.

***

Voilà donc des gens qui établissent une bibliographie (qui contient toujours trois ou quatre erreurs grossières, énormes !…) où il manque une bonne vingtaine de titres (période 1978-1984, et les textes qui sont en ligne sur le site de Daniel Fattore).

Voilà des gens qui évoquent les « convictions religieuses » d’Olivier Mathieu mais… sans parler de son excommunication, ou sa vie intellectuelle mais… sans faire part de son mariage (d’une durée de dix ans) avec une universitaire française.

Et naturellement, ils se gardent aussi d’évoquer les poèmes qu’Olivier Mathieu a récemment publiés pour moquer les micro-milieux révisionnistes français… Des textes publiés dans le livre « les jeunes filles ont l’âge de mon exil »…

Encore un petit effort…

Publicités

From → divers

Les commentaires sont fermés.