Skip to content

BIP ET LES TIREURS DE CORDE

11 janvier 2016

Il n’est peut-être pas inutile de rappeler au distingué Alain Tourneveste né Ventdominant, mao quand ce fut la mode chez les intellos établis, anti-gauchiste quand ce l’était bientôt itou, aujourd’hui distingué sioniste et j’en passe ; à Fink, le pinson aux gazaouis, pardon gazouillis néo-con, à Fein Kielkraut, le distingué trognon de choux de l’ordre, ou plus exactement du désordre impérial établi, à Fein Heilkraut enfin, le simple subtil permettant de soigner la maladie sénile capitaliste ; qu’il ne conviendrait pas qu’il fasse méprise sur l’homme (pour son petit discours chez les académiques).

Félicien ne fut pas Marcel, même s’il arrivait à ce dernier de tirer les ficelles de la renommée et de l’entregent. Sic vide :

https://www.youtube.com/watch?v=ZJfB74eFvsA&list=PLThGgzoz5hjm_R5VMjJwkuk7DC9aix-L-&index=74

Publicités

From → divers

Les commentaires sont fermés.