Skip to content

LA PENSÉE DU JOUR

24 décembre 2015

À défaut de Sacré, de Poésie et de beauté des Arts,
Il nous reste le massacré, ou le con sacré d’un monde odieux.
On n’a pas choax. Curieux laïcards. Sacrés lascars et pantins.

Publicités

From → divers

Les commentaires sont fermés.