Skip to content

Encore une forfaiture socialote, ça commence à bien faire, comme dirait l’autre anonyme.

24 décembre 2015

On est en Pays d’Absurdie.
Supprimer la nationalité française à des binationaux nés en France est une aberration car c’est remettre en cause un droit imprescriptible : le droit du sol. Et même attenter au simple bon sens : on est culturellement et avant tout du pays où l’on a grandi.
De même, accorder des nationalités françaises à tour de bras à des non-français de souche en est une autre, d’aberration.
Comme de maintenir ce système aberrant de binationaux, voire trinationaux comme certains américano-franco-israéliens.
La double-nationalité (en certains milieux avant tout, je pense ici aux sportifs africains et potentiellement à tout juif ou prétendu tel qui se fait israélien) est une entorse au principe d’égalité, au même titre que la loi Gayssot en est une autre.
Ou alors il faut l’étendre à tout français de souche et reconnaitre les nations alsacienne, corse, basque, bretonne, etc.
Et puisqu’on y est, et que la société marche la tête totalement en bas, il faut étendre l’interdiction de remettre en cause tous les génocides avérés ou non depuis la nuit des temps.
Mais, seuls les génocides patentés, qui rapportent politiquement et socialement parlant, intéressent les députés incultes et imbéciles de tous les bords, partisans d’une nouvelle Inquisition “laïque” au nom des Droits de l’Homme ! Et de l’Égalité !!! Or d’autre part, aucun n’entend remettre en cause le système inégalitaire de la double-douillette-nationalité.
Pays à la dérive, qui perd toute raison et toutes vraies valeurs !

mascheratiré de l’Assiette au Beurre

Publicités

From → divers

Les commentaires sont fermés.