Skip to content

Avec François Dangléhant

14 décembre 2015

Juste en préliminaire : la personne qui parle est l’un des avocats de Dieudonné. En tant qu’avocat de l’ « antisémite », il est en butte à des attaques, qui n’ont rien à voir avec la justice ou l’éthique des avocats, de la part d’une certaine maffia socialiste des prétoires qui ne se sent plus pisser depuis l’arrivée des « camarades » au pouvoir.

Il y a presque deux ans, il a été victime d’une parodie de Conseil de discipline entachée de diverses irrégularités de procédure. Sur le fond je ne connais rien de l’affaire, mais je dirais « peu importe » puisque c’est la forme qui pose énorme problème.

Cet avocat est harcelé par la bien-pensance de la « Justice » aux ordres comme est harcelé l’avocat de l’ « antisémite et fasciste » Reynouard.

Par ce qu’il dit, on voit à l’œuvre une totale confusion des genres pour une justice de moins en moins indépendante, pour ne pas dire complice des agissements d’une coterie « socialiste » qui a pris l’État en otage et entend agir pour son propre compte, ce qui veut dire en fait pour le compte de l’empire américano-sioniste.

Cette même maffia qui condamne les dits antisémites et dits négationnistes et ceci sans retenue. Et qui a avec les staliniens, je le dis encore une fois, créé une loi anticonstitutionnelle dite loi Gayssot. Mais qui semble fermer les yeux sur tous les malfrats multirécidivistes à peine condamnés et dont certains finissent terroristes non autorisés. Les autorisés étant par exemple Hollande et Fabius appelant au meurtre d’El-Assad (un fort appel du pied aux groupes islamistes syriens), les sionistes depuis 1948, ou les gendarmes faisant irruption, d’une manière à la fois grotesque et terrifiante, accessoirement chez des malfrats de seconde zone mais plus encore chez le premier quidam venu trop visiblement musulman ou militant écologiste.

Pour le dire autrement l’État français est entre les mains de Collabos qui montrent chaque jour un peu plus leur collusion avec les ennemis du peuple français dont il méprise les droits.

Je rappelle que ce mouvement s’est enclenché avec l’arrivée au pouvoir du pantin Sarközy et ce qui s’est passé en Libye. Sa première manifestation publique en France a été l’interdiction « préventive » d’un spectacle de comique. Interprétation croquignolesque dudit et si pratique « trouble à l’ordre public ».  Et si la grosse pouffiasse, vulgaire et inculte Le Pen, et son armada de sionistes anti-arabes, arrivaient au pouvoir, ça serait sensiblement la même chose.

Deux faits méritent d’être soulignés :

En toute illégalité il y a peut-être deux ans maintenant (personnellement je viens de l’apprendre), des gendarmes français sont entrés en armes à la demande du parquet, avec approbation ultérieure du ministère de la Justice, dans l’ambassade du Maroc. Ce qui est un cas flagrant, clair et net de violation de territoire. Ce qui ne se fait même pas dans les républiques bananières. Ce qui montre à la fois la suffisance, la folie suprémaciste, l’illégalisme, l’incompétence, l’irresponsabilité, la dangerosité de ces pignoufs « socialos ».

La conséquence en a été que pendant quatorze mois le Maroc n’a plus donné au gouvernement français aucune information concernant tout ce qui touche de près ou de loin au terrorisme dit islamiste. Chacun jugera avec ce qui est arrivé cette année.

En toute illégalité également le chef de bureau élyséen a décrété « tout seul comme un grand qu’il n’est pas », mais comme la nullité malfaisante et perverse qu’il est, de suspendre la Convention des droits de l’Homme en France. Or, celle-ci ne pouvait être que suspendue par le Parlement. On me dira : cela ne changerait pas grand chose, effectivement puisque la plupart des députés ne sont que des godillots ; et qui n’acquiesce pas est viré du parti.

1 / La mise en place de la dictature en France – Entretien avec Maître Danglehant

2 / Bernadette ANTON BENSOUSSAN demande 5 années d’interdiction contre Me Francois DANGLEHANT

« La bande des quatre », oui, c’est bien une nouvelle bande des quatre. Dois-je rappeler une fois encore que le crétin Hollande (ce sale type, ce minable petit politicard de fin fond de conseil général n’est pas respectable, donc « crétin » lui convient parfaitement) sort d’une famille « Algérie française et OAS » ; que le fou furieux Valls « éternellement attaché à Israël » sort d’une famille de la bourgeoise franquiste « merde… quoi ! » ; que la Taubira a des affaires pas très claires ni très propres dans ce qui touche à l’indépendantisme guyanais ; enfin que Cazeneuve, en radical anticlérical type du Midi, et ennemi hystérique du catholicisme, est franc-maçon.

Et que ce sont tous les quatre qui sont sionistes, j’oubliais !

Joli quarteron de salopards à qui sera peut-être demandé des comptes un jour comme le dit François Dangléhant. J’espère pour eux autrement qu’à la manière Ceaucescu. Ou à celle qu’ils prônent pour El-Assad !

Ça serait une bien triste fin pour tous ces chantres auto-proclamés dudit Progrès dont ils ont le monopole au culot et à l’esbroufe, ces inverseurs du réel, ces dévoyeurs des mots, ces litanistes de la religion laïcarde, qui n’ont dans la bouche, et ceci quotidiennement, que leurs expressions toutes faites et creuses et mensongères de « valeurs de la République » et de « Droits de l’Homme » pour mieux en bafouer l’ensemble. Exactement comme ceux qui chantaient les vertus de « la dictature du prolétariat » tout en exerçant leur dictature, et d’une manière terroriste, sur le prolétariat.

Publicités

From → divers

Commentaires fermés