Skip to content

Attentats : quelques notules et notulettes, sans tout le bataclan courant.

15 novembre 2015

Trois « apparentements terribles » comme on disait autrefois dans Hara-Kiri ou Charlie-Hebdo première manière (pour en partie illustrer ce qui a déjà été écrit sur ce blog) :

  03

L’entrée du Bataclan le 14 novembre.

02

La nuit dernière à New York. Le haut du néo World Trade Center en « bleu-blanc-rouge ».

01

Ce qu’on m’a proposé (je n’invente rien) en ouvrant la vidéo du « quatuor chinois » de « Bataclan, chinoiserie musicale », opérette de 1855 d’Offenbach.

Moi, je préfère cet air vivant, et de loin, à The Eagles of Death Metal :

https://www.youtube.com/watch?v=cn7957PqndY

Direction : Marcel Couraud.

*

« Pour le Bataclan, le message est hélas tout aussi limpide. La salle parisienne est régulièrement le théâtre de diverses manifestations de soutien à Israël. Le groupe Eagles of death s’était produit cet été en Israël, malgré des appels au boycott. »

(de source sûre : Daniel Schneidermann, journaliste et directeur de la publication d’@rrêt sur images.)

J’ajoute : c’est produit à l’inverse de bien d’autres groupes et artistes.

Toujours insidieux et orientés, et pas mal nauséabonds « comme y disent » eux-mêmes, les courageux rédacteurs anonymes de l’encyclopédie d’Internet bien connue « précisent » : « le groupe Eagles-of-Death-Metal était l’objet de menaces de la part de BDS. »

Des menaces, peuchère !

BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions ) est simplement un regroupement d’organisations non-gouvernementales qui appelle à exercer des pressions non-violentes économiques, académiques, culturelles et politiques sur l’entité colonialiste sioniste, sur le modèle du boycott passé de l’Afrique du Sud.

Elle s’accorde également trois objectifs, finalement politiquement bien modérés : la fin de l’occupation et de la colonisation des terres arabes, l’égalité complète pour les citoyens arabo-palestiniens d’Israël, et le respect du droit au retour des réfugiés palestiniens.

Et c’est le taré norvégien suprémaciste, sioniste et franc-maçon Breivik, valant tous les jours « nos terroristes », qui a tué 77 personnes et en a blessé 151 en 2011, des sympathisants palestiniens, jeunes pour la plupart, appelant au boycott d’Israël.

Et c’est Tsahal qui tue à grande échelle, comme on sait.

Il ne faudrait pas inverser les rôles.

*

Sur la liberté, aujourd’hui même :

« Alors que s’organisait un début de rassemblement place de la République à Paris, la police, haut-parleurs en main, a demandé à la foule de se disperser dans le calme. La Préfecture de police de Paris a étendu ce matin l’interdiction de manifester sur la voie publique à l’ensemble de l’Île-de-France… »

(les gazettes)

*

Sur la propagande :

Gouvernement ✔ @gouvernementFR

Rappel #MSGU : ne diffusez pas des rumeurs, relayez uniquement les messages des comptes officiels #Paris #Fusillade

14:47 – 14 Nov 2015

*

Sur le crétin Gélatine Kippa, je cite un membre de phrase de l’une de ses dernières interventions télévisées :

«Un acte de guerre commis par une armée terroriste»

Et non : il s’agit d’un acte terroriste commis par des terroristes dont on ne sait rien de qui les manipulent et les remanipulent. Mais dont tu en sais peut-être quelque chose, toi, le devin.

On ne peut appeler…

des groupes terroristes une armée, où alors toute armée est potentiellement terroriste (ce qui n’est pas vraiment faux d’ailleurs) ;

Et encore moins déclarer bêtement que des terroristes accomplissent des actes de guerre (à moins d’assimiler ces terroristes à une ancienne Résistante mais je ne crois pas que c’est ce que veut dire la lavette Gélatine). Sauf si on veut imposer comme on l’a fait l’état d’urgence. Les (avec des pincettes) « socialistes » (sic) ont toujours été des champions dans ce domaine. Dans les années cinquante par exemple.

Doit-on rappeler qu’un groupe armée régulier constitué de militaires et/ou de civils en armes (selon les us et coutumes, ou plus exactement selon les lois de la guerre et traités internationaux en ce domaine ; je sais ça a l’air con, mais ça existe, heureusement car ça pourrait être encore pire, mais ça n’est pas toujours respecté loin de là, cf. les bombardements de civils depuis des années) doit satisfaire à un certain nombre de contraintes :

– avoir un chef identifiable et responsable à sa tête ;

– avoir un signe collectif (drapeau par exemple) et une marque individuelle permettant de clairement l’identifier ;

– agir de manière loyale (à armes apparentes et face à des gens également armés ; et sous vrai drapeau) ;

– ne pas tirer sur des personnes désarmées, blessées ou se rendant ; et encore moins sur des civils ;

– ne pas exécuter de prisonniers et les traiter humainement ;

– ne pratiquer aucun acte de barbarie, etc.

Et j’en oublie. Ce pourquoi d’ailleurs les résistants de la dernière guerre (en France) étaient justement (pour cette raison et avec justesse) considérés comme terroristes, et cela non pas selon le bon vouloir du méchant Hitler ou Pétain, mais selon les lois internationales de la guerre.

Donc Kippa, encore une fois, tu as tout faux ! Et tu fais rire (façon de parler) avec la fermeture de nos frontières… Pantin pitoyable.

Publicités

From → divers

Les commentaires sont fermés.