Skip to content

KIM JONG-SUK, ATTENTION AU RETOUR DU BÂTON !

20 juin 2015

Source : CRIF.

Notre ministresse à l’Inculture et à la Propagande, Kim Jong-suk dite Fleur Pellerin, accessoirement conseillère référendaire à la Cour des Comptes et présidente du Club (maffieux) XXIe siècle, vient d’élargir son champ d’action.

En effet, après une entrevue fructueuse avec le chef de la ligue de l’Avant-Garde de la République et des palestinicides réunis, elle vient de déclarer que l’on pourrait envisager de mettre en œuvre une « règle » (une loi ?) qui prévoirait que toute personne condamnée pénalement ne puisse se produire dans des salles publiques ou parapubliques (sic).

Dite : loi M’bala M’bala. Ce qui après l’arrêté Dieudonné du Conseil d’État ferait de cette personne (dont je reparlerai un peu quand j’aurai le temps pour en dire finalement tout le mal que j’en pense en tant qu’homme (lui l’homme, pas moi)) un personnage public inscrit sur la liste des ennemis réprimés du sionisme et du charlatanisme mémoriel.

Comme je n’en doute pas, la loi étant (paraît-il) la même pour tous, la jurisprudence assimilera bien certainement le cirque des meetings politiques à une forme de spectacle, si bien que les premiers « punis » seront tous ces politiciens traînant des casseroles pénales.

Par exemple, une bonne partie de l’ex-ministère Ayrault (lui-même en tête) :

 17701_10153099806534006_9062268409264409042_n(auteur inconnu)

Il faut y ajouter encore Taubira condamnée aux Prud’hommes, et peut-être d’autres.

Publicités

From → divers

Les commentaires sont fermés.