Skip to content

ENTRE POTEAUX

4 avril 2015

arton32093-87b76 — Mais vous savez bien, cher grand frère en Élection, que je suis avec vous, que je serai toujours avec vous, et ce n’est pas d’hier, mon père déjà, militant très actif d’extrême-droite était avec vous, il était également partisan de « l’Algérie française » et sympathisant de l’OAS.

C’est comme mon premier ministre qui sort tout droit d’un côté de la grande bourgeoisie colonialiste, et de l’autre de la grande bourgeoisie marrane catalane et collabo, pardon ! j’ai voulu dire adepte du franquisme.

Pas du frankisme religieux, ni du franckisme musical. Non, le franquisme du caudillo.

Donc, nous les socialistes, on marche à fond avec vous ! On a toujours marché avec vous, dès les années trente ou lors de l’affaire du canal de Suez contre l’ignoble Nasser… Ah ! Guy Mollet, quel grand bonhomme, je ne lui arrive pas aux mollets. Pourtant, je fais de sionistes et sincères efforts…

— Mais la reconnaissance de la Palestine…

— Problème de politique intérieure, si on ne le fait pas on perd définitivement ce qui nous reste encore d’électorat franco-arabe… Déjà que l’on n’a plus beaucoup d’électeurs… Comprenez-nous, quand même… Hein ! comprenez-nous…

Publicités

From → divers

Commentaires fermés