Skip to content

Un « crach » d’avion, est-ce stupéfiant ou un accident de frangliche ? Par Olivier Mathieu.

25 mars 2015

 castaner

Je connaissais les mots « krach » (boursier), le « crack » (stupéfiant), et le « crash » (d’avion). Moi, ayant été élevé dans l’amour de la langue française, et n’ayant aucun besoin de baragouiner frangliche, je ne dis donc pas qu’il y a eu un « crash » d’un Airbus. Je dis qu’il y a eu un accident d’Airbus. Mais alors là, il y a un monsieur Castaner qui a fait très fort. Voyez son « tweet » et sa bonne bouille barbue et souriante. Le monsieur (qui est député des Alpes de Haute Provence) ne cesse de «tweeter». Survolant le lieu de l’accident, il déclare qu’il n’y a « rien d’autre que des débris et des corps », ce qui est d’ailleurs malheureux mais logique : dans tous les accidents d’avion, il y a des débris d’avion et des corps. On n’a jamais vu, je crois, et à condition que l’appareil ait été retrouvé, un accident d’avion sans débris. Mais Monsieur Castaner vient aussi d’inventer un mot nouveau, le « crach » d’avion. Bravo pour le français, sous la plume d’un député de la République française. Et ce sont les habitants du village français de Crach qui vont être (mé)contents…

Publicités

From → divers

Les commentaires sont fermés.