Skip to content

MUSIQUE IMPRESSIONNISTE

3 février 2015
S’il n’avait été musicien Émile Naoumoff confie qu’il aurait aimé devenir archéologue : "Je le suis devenu un peu à ma manière avec mon désir de sortir de l’oubli l’œuvre pour piano de Gabriel Dupont…".

*

Voici Les heures dolentes (1903-1905), de Gabriel Dupont (1878-1914*), par Émile Naoumoff, le bulgaro-français "archéologue du piano".

*

https://www.youtube.com/watch?v=qeQG1krY8UI

*

00:00 1. Epigraphe
01:26 2. Le soir tombe dans la chambre
05:47 3. Du soleil au jardin
09:44 4. Chanson de la pluie
12:13 5. Après-midi de Dimanche
15:39 6. Le médecin
16:58 7. Une amie est venue avec des fleurs
19:33 8. Chanson du vent
24:37 9. Au coin du feu
27:18 10. Coquetteries
32:45 11. La mort rode
38:50 12. Des enfants jouent dans le jardin
45:08 13. Nuit blanche – Hallucinations
52:34 14. Calme

* sa mort ne doit rien à la guerre mais à la tuberculose.

Publicités

From → divers

Commentaires fermés