Skip to content

DANS LA SÉRIE "JE SUIS CHARLIE PEUT-ÊTRE, PEUT-ÊTRE PAS" OU "JE T’AIME, MOI NON PLUS " — UNE VIEILLE RECRUE QUI NOUS LA FAIT À L’ESBROUFE

25 janvier 2015

Autrefois on disait : « les paroles s’envolent, mais les écrits restent » ; ce n’est plus tout à fait vrai de nos jours…

Et puis, il peut y avoir aussi des imbéciles qui changent d’opinion. D’opinion sur rue pour Bedos qui a toujours eu « porte grande ouverte » dans tous les media pour y ânonner et cracher sur ces concitoyens.

Mais finalement Shalom à celui, le pauvre, qui n’a jamais eu que le talent d’écriture et d’humour des autres, puis qui dans un deuxième temps, et il n’y a pas si longtemps encore, a su étaler sa haine manifeste de bobo friqué à l’encontre des salauds de « franchouillards », c’est-à-dire pour tout ce qui n’était pas son petit monde interlope de privilégiés « de gauche ».

BEDOS EN 2012 : QU’ILS CRÈVENT !

https://www.youtube.com/watch?v=eRMMVxlC77E

Petite remarque : Reiser, l’auteur du personnage de Gros Dégueulasse est mort à l’âge de quarante-deux ans en 1983, donc selon Bedos, ça fait une bonne paye que Charlie n’est plus Charlie. Il parle de la première formule, de la série 69-81. Pour une fois je suis d’accord avec celui qui depuis belle lurette également ne me fait plus rire, autant dire depuis qu’il ne dit plus les sketches des autres (et encore !), mais les siens tout emplis de haine, de suffisance, de con-descendance très « colonie française ».

PUIS BEDOS EN 2015 : NON, J’AVAIS TOUT FAUX !

https://www.youtube.com/watch?v=eSdhytAhPVs

ET ENFIN ICI : MES BONS POTEAUX !

https://www.youtube.com/watch?v=b5ZZTDi0gcE

Personnellement je m’en suis tenu au tout début de cette dernière vidéo, ça m’a suffit ; ce type m’énervant profondément.

Pas d’autres commentaires.

Petite remarque : je constate que ces vidéos ne sont pratiquement pas regardées sur Internet, c’est dire…

Publicités

From → divers

Les commentaires sont fermés.