Skip to content

JE N’ACHÈTERAI PAS CHARLIE HEBDO

12 janvier 2015

JE N’ACHÈTERAI PAS CHARLIE HEBDO

JE N’ENTENDS PAS LE SOUTENIR

JE N’ENTENDS D’AUCUNE SORTE EN ÊTRE SOLIDAIRE

QU’IL FINISSE DE MOURIR

DES SUITES D’UNE HAINE MANIAQUE ET PATHOLOGIQUE

QUI LUI RESSEMBLE SI BIEN

*

JE N’ACHÈTE PAS LA CONFUSION, NI LA BASSESSE, NI LE DÉCLIN, NI LA DÉGRINGOLADE

JE N’ACHÈTE PAS L’IMAGE DE LA DÉCONFITURE D’UN MONDE ABJECT ET PUANT

JE N’ACHÈTE PAS LE LAID, L’IGNOBLE ET CE QUI ABAISSE

JE N’ACHÈTE PAS CE QUI HUMILIE LES PLUS FAIBLES

JE N’ACHÈTE PAS CE QUI RENFORCE LES PUISSANTS ET LES MALADES QUI DIRIGENT LE MONDE

JE N’ACHÈTE PAS LA PROPAGANDE

JE N’ACHÈTE PAS LE BIEN-PENSER DES SALAUDS

JE N’ACHÈTE PAS L’ESCROQUERIE IDÉOLOGIQUE

JE N’ACHÈTE PAS LA NULLITÉ INTELLECTUELLE

JE N’ACHÈTE PAS LA TRAHISON DES CLERCS

JE N’ACHÈTE PAS L’ORDURE, JE NE VEUX PAS EN POLLUER MES LATRINES

*

Je n’achèterai pas Charlie Hebdo, premier numéro de sa nouvelle série post-mortem.

Non ! Je n’achèterai pas un torchon qui fit et fait encore ignoblement argent de tout.

Non ! Je n’achèterai pas un organe officiel et d’État de la haine sioniste.

Non ! Je n’achèterai pas des caricatures sans grand talent tant dans le dessin que dans le propos.

Non ! Je n’achèterai pas ces fameuses « idées nauséabondes » qu’il est si prompt à prêter aux autres.

Non ! Je n’achèterai pas un infantilisme de potaches, de Grands Duduches pathologiquement analo-scatologiques et attardés, et finalement pervers.

Non ! Je n’achèterai pas l’irresponsabilité éthique, esthétique et politique.

Non ! Je n’achèterai pas un torchon qui fait le jeu des abrutis de tous les bords sans exception et des autres pantins de ce vaste numéro de cirque politicard. De ce triste spectacle de la société… du spectacle.

Non ! Je n’achèterai pas un organe officiel ennemi de la liberté d’expression (celle des autres).

Non ! Je n’achèterai pas un torchon répugnant qui insulte les morts musulmans victimes de la barbarie d’illuminés pseudo-islamiques fabriqués par le complexe américano-sioniste et manipulés comme jamais (c’est-à-dire depuis le Onze Septembre, crime d’États, machine de guerre de l’Impérialisme).

Non ! je n’achèterai pas un torchon qui passe son temps à provoquer à la haine et à la violence !

Non ! Je n’achèterai pas un torchon qui appelle à la censure et à l’interdit. Ou congédie ses « mauvaises têtes ».

Non ! Je n’achèterai pas un torchon destructeur, ennemi de l’intérieur, suffisant, peu auto-critique et pratiquant peu l’auto-dérision, et parfaitement intolérant, qui insulte tout ce qui ne lui ressemble pas, mais qui est également complaisant vis-à-vis des vrais puissants et de politicards amicalement égratignés.

Non ! Je n’achèterai pas ce torchon néo-conservateur « de gauche » qui fait rire ou sourire Botul et Follerest et quelques autres de la même trempe sous-humaine, ces beaux cas de la haute pathologie haineuse sioniste, arabophobe, russophobe et dégénérée.

Non ! Je n’achèterai pas une malfaisance patente qui marche, main dans la main et sciemment, avec les pires ennemis de la liberté de conscience, d’expression, d’opinion, de la presse, de la recherche historique ; liste non close.

Non ! Je n’achèterai pas un torchon en juste faillite (l’énorme majorité des français n’est pas encore totalement gogo ou endoctrinée) qui ne tient que par l’argent du contribuable.

Non ! Je n’achèterai pas le journal des Beaufs de tous bords et du Roi des Cons.

Non ! Je n’achèterai pas cet infect et ignoble torchon qui a malproprement dévoyé puis jeté par-dessus bord, les idées humanistes libertaires qui sont les miennes.

Publicités

From → divers

Commentaires fermés